1998 Stade de France

1998 Johnny Hallyday Stade de France
1998 Johnny Hallyday Stade de France

En janvier 1998, Johnny appelle Michel Drucker à 4 h du matin et lui dit « t’as vu Apocalypse Now ? Quand ils attaquent le Viêt-Nam en hélico ? «Toi qui est pilote d’hélico du dimanche, je veux que tu arrives en escadrille avec moi comme dans Apocalypse Now mais au lieu d’attaquer le Vietnam, on va attaquer le stade de France. Et tu me déposes sur la foule. Bonne nuit» et il raccroche.
Johnny appelle Michel au téléphone, tous les quinze jours, Michel lui explique « Écoute Johnny, ce n’est pas possible. Sauf si c’est le SAMU, parce qu’il n’y a que le SAMU qui peut survoler la foule », et Johnny répond : «Eh bah t’arrives avec quatre hélicos du SAMU ». Tu te débrouilles, tu trouves une solution. D’abord Michel n’est pas convaincu mais fini par céder et passe des mois pour obtenir les autorisations.
Le premier jour du concert se déroulera sans l’arrivée de Johnny par hélicoptère car il tombait des trombes d’eau mais le jour suivant le rêve de Johnny se réalise. Dans un bruit assourdissant, le copilote Michel ouvre la porte de l’hélico et à ce moment là, Johnny hurle «j’ai le vertige, j’ai toujours eu le vertige », nous continuons et au dessus du toit, il descend, accroché à un filin d’acier. Le Dieu du Stade ne survolera pas la foule car pour des raisons de sécurité, c’est interdit mais il est déposé sur le toit.
Michel a déclaré «Ca a été une grande frayeur pour moi mais c’est aussi un des plus beau souvenir de ma carrière ».

Johnny descend en hélicoptère
Johnny descend en hélicoptère

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×
×

Panier