1976 – Gabrielle

Les vidéos

Adaptation, par Long Chris et Patrick Larue, du titre The King Is Dead  de Tony Cole.

Gabrielle
Tu brûle mon esprit
Ton amour étrangle ma vie
Et l’enfer, devient comme un espoir
Car dans tes mains je meurs chaque soir
Je veux partager autre chose
Que l’amour dans ton lit
Et entendre la vie
Et ne plus m’essouffler sous tes cris

Oh! Fini, fini pour moi
Je ne veux plus voir mon image dans tes yeux

Dix ans de chaînes sans voir le jour
C’était ma peine, forçat de l’amour
Et bonne chance à celui qui veux ma place

Dix ans de chaînes sans voir le jour
C’était ma peine, forçat de l’amour
J’ai refusé, mourir d’amour enchaîné

Gabrielle
Tu flottes dans mon cœur
C’est une illusion de douceur
Et tu chantes
C’est la voix d’une enfant
Avec laquelle tu glaces mon sang
Je veux t’expliquer
Tu confonds le jour et la nuit
Je veux t’approcher
Tu tournes le dos, tu t’enfuis

Oh! Sais-tu vraiment ce que tu veux faire
Je ne serai plus l’esclave de ta chair

Dix ans de chaînes sans voir le jour
C’était ma peine, forçat de l’amour
Et bonne chance à celui qui veux ma place

Dix ans de chaînes sans voir le jour
C’était ma peine, forçat de l’amour
J’ai refusé, mourir d’amour enchaîné.

J’ai refusé, mourir d’amour enchaîné.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×
×

Panier