1966 Olympia

Johnny rencontre Jimi Hendrix à Londres, ils sympathisent. Jimi n’est pas encore connu et Johnny lui propose de se joindre à sa tournée et de faire quelques premières parties de ses spectacles. Ils feront l’Olympia, ensemble, le 18 octobre, le lendemain, les critiques l’ont assassiné en disant : «pourquoi Johnny a amené ce joueur de guitare noir qui ne sait faire que du bruit, qui ne joue pas de guitare, qui mange sa guitare avec ses dents et qui fait brûler sa guitare à la fin sur scène » quelques années plus tard lorsqu’il est passé à l’Olympia, les mêmes critiques l’ont encensé : «le guitariste du siècle, le seul blues man qui existe aujourd’hui» johnny ajoutera : «ce qui prouve que les critiques disent beaucoup de connerie».

Par la suite, Jimi Hendrix a enregistré le titre Hey Joe à Londres, il m’a proposé de faire une version française.  Jimi Hendrix deviendra l’un des guitaristes électriques les plus influents du 20ème siècle.

Johnny confiera : «A Paris, il a logé chez moi. Et il dormait avec sa guitare, en la serrant dans ses bras ». Je lui disais : «Mais tu ne préfères pas dormir avec une fille ? Tu sais, tu peux en ramener une ici si tu veux. » Il me répondait : «Non non, je suis mieux avec ma guitare».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×
×

Panier